Marc LACHIEZE-REY

Docteur en sciences et ancien élève de l’École Normale Supérieure (rue d’Ulm), Marc Lachièze-Rey est aujourd’hui Directeur de Recherches au CNRS. Ses recherches portent sur la Cosmologie (problèmes de la masse cachée et de l’énergie noire), la Physique théorique et la gravitation, la nature du temps et de l’espace. Marc Lachièze-Rey fait parti depuis le début du comité de soutien des LabOrigins et a déjà participé au Labo sur le Vide Quantique, et au Laborigins sur les ruptures : aux origines de l’improbable

Marylene PATOU MATHIS

Marylene PATOU MATHIS

Docteur en Préhistoire (HDR), Directrice de recherche au CNRS rattachée au Département Préhistoire du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN). Elle est également Vice-Présidente du MNHN et membre des Comités d’orientation et scientifique de la rénovation du Musée de l’Homme. Elle dirige l’équipe « Comportements des Néandertaliens et des Hommes anatomiquement modernes replacés dans leur contexte paléoécologique » de l’UMR 7194 du CNRS. Elle a participé au LabOrigins consacré aux Origines du Langage.

Michel SPIRO

Michel SPIRO

Physicien et ancien élève de Polytechnique, Michel Spiro est aujourd’hui le président sortant du Conseil du CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire basée à Genève. Il a participé à des expériences majeures telles que la découverte des bosons intermédiaires, l’observation des neutrinos solaires et l’observation de Naines brunes (composante de la masse cachée de l’Univers). La qualité de ses recherches lui a valu de nombreux prix.

Co-fondateur des spectacles LabOrigins avec Marie-Odile Monchicourt, il a naturellement participé à de nombreux LabOrigins dont notamment celui sur le vide quantique,  dans le cadre du festival Atmosphères de Courbevoie, à un LabOrigins consacré aux origines du climat et de la vie sur terre.

Etienne KLEIN

Etienne KLEIN

Physicien et docteur en philosophie des sciences, Etienne Klein est actuellement directeur de recherches au CEA, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives. Il est aussi professeur à l’Ecole Centrale de Paris et dirige le Laboratoire de Recherche sur les Sciences de la Matière du CEA (LARSIM). Il a par ailleurs publié plusieurs essais sur la physique et la question du temps. Etienne Klein soutient les LabOrigins depuis leur début et a participé à de nombreux spectacles scientifique, dont La nuit des Origines à l’Unesco en septembre 2013, Le LabOrigins consacré au vide quantique en 2014, et en mars 2015 le LabO consacré à la nature source de nos origines. Il a participé au Laborigins sur le Transhumanisme aux Origines du futur

Jean-Pierre BIBRING

Jean-Pierre BIBRING

Professeur de physique à l’Université Paris-Sud, et astrophysicien à l’IAS (l’Institut d’astrophysique spatiale) d’Orsay. Il est intervenu au plus haut niveau sur plusieurs programmes spatiaux, notamment, la mission Cassini-Huyghens. Il travaille actuellement sur la mission « Mars Reconnaissance Orbiter » de la NASA, en orbite autour de Mars depuis le printemps 2006, ainsi que sur les missions « Venus Express » et « Mars Express » de l’ESA (l’Agence spatiale européenne). Il a participé en septembre 2015, dans le cadre du festival Atmosphères de Courbevoie, à un LabOrigins consacré aux origines du climat et de la vie sur terre.

Pierre BINETRUY

Pierre BINETRUY

Physicien, directeur du laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC), professeur à l’Université Paris 7, Pierre Binétruy est spécialiste des théories au-delà du modèle standard et de cosmologie primordiale. En 2003, il a pris en main le projet de réunir sur le campus de Paris Diderot des physiciens, des astrophysiciens et des théoriciens dans un même laboratoire pour analyser et comprendre l’Univers de l’infiniment petit à l’infiniment grand.

Pierre-Henri GOUYON

Pierre-Henri GOUYON

Professeur au Museum National d’Histoire Naturelle, à l’AgroParisTech et à Sciences Po, Pierre-Henri Gouyon réalise ses recherches au sein du laboratoire ISEB (Institut de Systématique, Évolution & Biodiversité). Il donne de nombreuses conférences sur les questions ayant trait à l’évolution, à la génétique, à l’écologie, à la biodiversité et à la bioéthique. Il est largement impliqué dans les débats concernant les relations science-société en général. Il a participé au premier test embryonnaire de LabOrigins dans le cadre de la nuit des origines à l’Unesco en septembre 2013. Il a également participé en septembre 2015, dans le cadre du festival Atmosphères de Courbevoie, à un LabOrigins consacré aux origines du climat et de la vie sur terre. Il a participé au Laborigins sur le Transhumanisme aux Origines du futur

Pierre-Louis DESPREZ

Normalien, philosophe, chargé de cours à Paris V Sorbonne, au Celsa et à l’Ecole Centrale, expert en innovation collaborative, il mène des missions pour des entreprises et des institutions, a travaillé au cabinet du Président du MEDEF, et intervient auprès de l’APM sur «Les innovations de progrès et de rupture». Il a participé en septembre 2015 au LabOrigins consacré aux Origines de la conscience et de la pensée et dans le cadre du festival Atmosphères de Courbevoie, à un LabOrigins consacré aux origines du climat et de la vie sur terre et au LabOrigins consacré aux Origines du Langage en avril 2016.

Pierre SONIGO

Pierre SONIGO

Médecin, biologiste, ancien élève de l’ENS. Directeur de Recherches à l’INSERM, chercheur à l’IEA de Nantes et directeur scientifique pour le diagnostic médical des Laboratoires Bio-Rad. Spécialiste de biologie moléculaire et de virologie, il a participé à la découverte du virus du SIDA à l’Institut Pasteur de Paris. Il a publié des articles et essais sur les fondements théoriques de la biologie et leurs applications médicales.

Sandrine LAPLACE

Sandrine LAPLACE

Physicienne, Sandrine Laplace est chercheuse au CNRS, le Centre national de recherche scientifique, au Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies(LPNHE). Elle s’est spécialisée dans la calorimétrie électromagnétique et la recherche du boson BEH dans sa désintégration en deux photons, qui est l’un des canaux qui a permis de le découvrir. Elle a participé au LabOrigins sur le Vide Quantique.

Stéphane DOUADY

Stéphane Douady est directeur de recherche au CNRS et directeur-adjoint du laboratoire « Matière et systèmes complexe » à Paris (Université Paris VII). Ses travaux portent sur la formation des dunes, sur la sélection et l’évolution de leurs formes, tant sur le terrain qu’au laboratoire où son équipe a développé une nouvelle méthode pour reproduire les dunes en miniature et en accéléré. Il travaille en particulier sur le surprenant phénomène acoustique du « chant des dunes » et des « sables musicaux ». Stéphane Douady a obtenu la médaille d’argent du CNRS en 2005. Il a participé en septembre 2015 au LabOrigins consacré aux Origines de la conscience et de la pensée.

Stéphane DUGOWSON

Maître de conférences en mathématiques à l’Institut supérieur de mécanique de Paris (Supméca) et docteur de l’université Paris Nord (Histoire et philosophie des sciences), cet agrégé de mathématiques est un ancien élève de l’École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses et de Lyon. Ses travaux de recherche en topologie catégorique portent principalement sur les notions de frontière et deconnexité (espaces connectifs : représentations, feuilletages et dynamiques). Il a participé en septembre 2015 au LabOrigins consacré aux Origines de la conscience et de la pensée et au LabOrigins consacré aux Origines du Langage en avril 2016.

Vincent FLEURY

Vincent Fleury est spécialiste de morphogenèse. Directeur de recherche au CNRS, il s’intéresse au développement embryonnaire ; ses travaux portent sur l’auto-organisation des vaisseaux sanguins. Il a travaillé à l’École polytechnique, au sein du laboratoire de physique de la matière condensée et fait maintenant partie du Laboratoire MSC, à l’Université Paris Diderot (Paris 7). Il a participé en septembre 2015, dans le cadre du festival Atmosphères de Courbevoie, à un LabOrigins consacré aux origines du climat et de la vie sur terre.

Yves COPPENS

Yves COPPENS

Yves Coppens est Professeur au Museum national d’Histoire naturelle et Professeur au Collège de France, Membre de l’Académie des Sciences, Membre de l’Académie nationale de Médecine et de beaucoup d’académies étrangères, il est aussi Lauréat de nombreux prix nationaux et internationaux.

Yves Coppens, dont la spécialité est la paléontologie, a dirigé ou codirigé, à partir des années 60, d’importantes expéditions en Afrique et en Asie, découvert 6 espèces nouvelles d’Hominidés fossiles et mis en lumière la corrélation entre l’évolution de l’Homme et l’évolution de son environnement. Il a écrit pus d’un millier d’articles et de livres. Il a participé au premier test embryonnaire de LabOrigins dans le cadre de la nuit des origines à l’Unesco en septembre 2013.

Yves SIROI

Yves SIROI

Directeur de recherche au laboratoire Leprince Ringuet (LLR) de l’Ecole Polytechnique et chercheur au Centre national de recherche scientifique (CNRS), à l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3). Il dirige le groupe CMS au LLR et est responsable pour la France de l’expérience fondamentale Compact Muon Solénoïde du CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire basée à Genève, qui a trouvé le fameux boson de Higgs prédit par le mécanisme BEH.

Sebastien BOHLER

Sebastien BOHLER

Polytechnicien et docteur en neurobiologie, Sébastien Bohler est aussi journaliste, chroniqueur et écrivain. Il est rédacteur au magazine « Cerveau et Psycho » et auteur d’ouvrages de vulgarisation scientifique consacrés au cerveau humain, au comportement et à la psychologie expérimentale, ainsi que de fictions sur les thèmes des nanotechnologies et de la manipulation mentale. Il a participé en septembre 2015 au LabOrigins consacré aux Origines de la conscience et de la pensée et au LabOrigins consacré aux Origines du Langage en avril 2016.

 Gabriel CHARDIN

 Gabriel CHARDIN

Directeur adjoint scientifique de l’Institut national de physique nucléaire et de physique des particules du CNRS, le Centre national de recherche scientifique, en charge des domaines Astroparticules, Cosmologie et Neutrinos. Il a également dirigé le Centre de spectrométrie nucléaire et de spectrométrie de masse (CSNSM) de l’université Paris-Sud à Orsay. Il a reçu en 2007 la médaille d’argent du CNRS pour ses travaux sur la recherche de la matière noire de l’Univers.

 

Jean-Michel CLAVERIE

Jean-Michel CLAVERIE

Professeur de médecine de l’Université Aix-Marseille, Jean-Michel Claverie est aussi directeur de l’institut de Microbiologie de la Méditerranée et du laboratoire Information Génomique et Structurale. Formé à la biologie, à l’informatique et à la physique théorique à Paris, il s’est ensuite frotté à de multiples thématiques au cours d’une carrière nomade qui l’a mené de Jussieu à Marseille en passant par le Québec, l’institut Salk (San Diego), l’Institut Pasteur (Paris), le NIH (Washington) et Palo Alto. Il est actuellement passionné par les virus géants dont il a découvert la plupart avec sa compagne, Chantal Abergel.

Alain PLUQUET

Alain PLUQUET

Arts et sciences sont les deux axes de son parcours. Titulaire de plusieurs prix du Conservatoire National de Musique de Paris et Docteur en physique, il a travaillé au CEA (physique des particules), au Fermilab aux Etats Unis et au CERN. Il a dirigé des équipes de recherche multidisciplinaire appliquée en particulier au domaine de la santé. En 2010, il rejoint la société bioMérieux, dont il est membre du comité de Direction, en charge de l’innovation, à nouveau dans un contexte multidisciplinaire mêlant biologie, technologie, entrepreneuriat et engagement pour la santé publique.

Gilles BOEUF

Gilles Boeuf, professeur à l’université Pierre et Marie Curie (UPMC), effectue ses travaux de recherche au Laboratoire Arago (Observatoire océanologique) à Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées Orientales. Président du Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, de 2009 à 2015, il est professeur invité au Collège de France et conseiller scientifique pour l’environnement, la biodiversité et le climat au cabinet de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie du Développement durable et de l’Énergie. Il a participé en décembre 2015 au Laborigins consacré aux Origines de la vie sous-marine et du plancton sous l’égide de la Fondation Veolia et de l’expédition Tara.

Colomban DE VARGAS

Colomban de Vargas est Directeur de Recherche au CNRS et dirige l’équipe Evolution des Protistes et des Ecosystèmes Pélagiques (EPEP) à la Station Biologique de Roscoff. Ses recherches se portent sur les règles de l’évolution au sein des écosystèmes planctoniques. Il est maintenant le coordinateur scientifique du projet des Investissements d’Avenir OCEANOMICS, qui s’appuie sur les échantillons et les données récoltées au cours de l’expédition Tara-Oceans. Il a participé en décembre 2015 au Laborigins consacré aux Origines de la vie sous-marine et du plancton sous l’égide de la Fondation Veolia et de l’expédition Tara.

Jean AUDOUZE

Jean AUDOUZE

Astrophysicien et directeur de recherche émérite au CNRS, le Centre national de recherche scientifique, à l’Institut d’Astrophysique de Paris qu’il a dirigé de 1978 à 1989,

Jean Audouze est spécialiste de la nucléosynthèse et du Big Bang. Il est également impliqué dans les relations entre science et culture. Il est connu pour la qualité de son enseignement, ses recherches, la direction du Palais de la découverte et la présidence du Parc de la Villette, ainsi que son implication dans la politique scientifique. Depuis septembre 2010, il est le Président de la Commission nationale française pour l’UNESCO.

François BOUCHET

François BOUCHET

Astrophysicien et directeur de recherche au CNRS, le Centre national de recherche scientifique, à l’Institut d’Astrophysique de Paris, François Bouchet est coresponsable scientifique de l’instrument HFI embarqué à bord du satellite Planck. C’est un spécialiste des grandes structures de l’Univers et du rayonnement cosmologique.

François ENGLERT

François ENGLERT

François Englert est professeur émérite à l’Université Libre de Bruxelles. Ingénieur et physicien belge, ses principales contributions portent sur la mécanique statistique des transitions de phase, la théorie quantique des champs, les particules élémentaires, la cosmologie et la quantification de la relativité générale. En 1964, François Englert et Robert Brout, et aussi Peter Higgs, formulent la théorie du boson BEH. De nombreux prix internationaux, dont le prestigieux Prix Wolf en 2004, ont récompensé ces trois physiciens. Il a participé au premier test embryonnaire de LabOrigins dans le cadre de la nuit des origines à l’Unesco en septembre 2013.

Christophe GALFARD

Christophe GALFARD

Christophe Galfard a été l’un des rares étudiants à obtenir une thèse de doctorat sur les trous noirs et l’origine de l’univers sous la direction du célèbre professeur Stephen Hawking. Il se consacre désormais à la transmission du savoir scientifique au grand public, jeune et adulte. « Le Prince des Nuages », premier tome de sa trilogie romanesque sur le fonctionnement de la Terre, a été récompensé par le Prix « Le goût des sciences : La science expliquée aux jeunes », décerné par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il a participé au premier test embryonnaire de LabOrigins dans le cadre de la nuit des origines à l’Unesco en septembre 2013.

Jean-Loup PUGET

Jean-Loup PUGET

Membre de l’Académie des Sciences, Jean-Loup Puget est directeur de recherche au CNRS. Il est également responsable scientifique de l’un des instruments de Planck pour l’Institut d’Astrophysique Spatiale d’Orsay. En astrophysique théorique et observationnelle, il a travaillé sur l’origine du rayonnement gamma galactique et extragalactique, la structure du milieu interstellaire et la formation des étoiles, et la cosmologie.

Joseph SILK

Joseph SILK

Astrophysicien, Joseph Silk est l’un des pionniers de la cosmologie moderne. Ses travaux de recherche ont marqué tous les domaines de la cosmologie, depuis l’origine des fluctuations de densité qui ont donné naissance aux grandes structures de l’Univers, jusqu’à la formation et l’évolution des galaxies. Après avoir été professeur d’Astronomie à Berkeley pendant 30 ans, il est à présent professeur à l’Institut d’Astrophysique de Paris. Il s’est vu remettre de nombreux prix comme la Gold Medal of the Royal Astronomical Society.

Guido Tonelli

Guido Tonelli

Guido Tonelli est un physicien italien, professeur de physique générale à l’Université de Pise (Italie) et l’un des principaux protagonistes de la découverte du boson de Higgs au LHC. Les deux dernières décennies de sa carrière ont été consacrées à la recherche du boson de Higgs avec l’expérience CMS, au Large Hadron Collider du CERN. Pour sa contribution à la découverte historique du boson de Higgs, il a reçu des prix prestigieux comme le «Prix Spécial pour la Physique Fondamentale», parrainé par la Fondation Milner et le « Prix Enrico Fermi », attribué par la Société italienne de physique. Il a participé au premier test embryonnaire de LabOrigins dans le cadre de la nuit des origines à l’Unesco en septembre 2013.

Anatole KHELIF

Anatole KHELIF

Mathématicien, enseignant chercheur au CNRS, Université Pierre et Marie Curie, et Université Paris Diderot. Il est avec Alain Tarica, à l’origine du développement du concept des variétés stochastiques. Ils généralisent les variétés dites de Wiemann jusqu’alors disponibles en tant qu’espaces de dimension infinie différentiables munis d’une « mesure ». Le calcul de Malliavin représente pour ces variétés stochastiques un rôle analogue à celui joué par le calcul différentiel classique pour les variétés différentiables. Anatole Khelif a animé son propre LabOrigins pour nous expliquer les variétés stochastiques avec l’aide de Emma la Clown en Février 2016.

Jean-Claude AMEISEN

Jean-Claude AMEISEN

Biologiste, Président du comité consultatif national d’éthique

Hubert REEVES

Astrophysicien canadien, Ses recherches lui ont values de nombreux Prix, dont notamment : le Prix de la Fondation de France en 1982 et le Prix de la Société française de Physique, 1985. Mais aussi le Prix Albert Einstein de la Société Albert Einstein, Berne, juin 2001 et le Prix Samuel de Champlain de l’Institut France-Canada (Section canadienne de France-Amériques), 9 décembre 2002.

Son oeuvre est connue et éditée dans le monde entier, grâce à ses travaux de vulgarisation à destination du grand public. Citons notamment : Petite histoire de la matière et de l’univers – 2008, L’univers expliqué à mes petits-enfants – 2011, et L’avenir de la vie sur Terre – 2012

Président d’honneur (depuis mars 2015) de l’association Humanité et Biodiversité. Depuis 1999, l’astéroïde (9631) 1993 SL6 porte le nom d’Hubert Reeves. C’est une décision de l’Union Astronomique Internationale (UAI).

Hubert Reeves soutient les LabOrigins depuis leur débuts.

Philippe Lambert

Philippe Lambert

Astrogéologue, spécialiste international du comportement des matériaux aux ondes de choc et ancien chercheur à la NASA, Philippe Lambert est Conseiller Scientifique de la Réserve Naturelle Nationale de l’Astroblème de Rochechouart-Chassenon, Directeur du CRIR (centre de recherche sur les impacts et sur Rochechouart) et, depuis plus de 40 ans, le principal acteur français de la littérature scientifique sur la géologie des impacts. Il a parlé à l’occasion du LabOrigins « Les impacts météoritiques aux origines de la vie»,

Elisabeth Bouchaud

Elisabeth Bouchaud

Elisabeth Bouchaud est directrice de recherche à l’ESPCI Paris. Physicienne de formation, spécialisée dans l’étude de la mécanique de la rupture, elle s’intéresse aux aspects physiques des fractures de matériaux hétérogènes. Elle est également auteure de théâtre, comédienne, et dirige depuis avril 2014 le Théâtre de la Reine Blanche à Paris, scène des Arts et des Sciences. Elle a participé au Laborigins sur « La rupture aux origines de l’improbable« 

 

Serge Hefez

Serge Hefez

Serge Hefez est psychiatre des hôpitaux. Il exerce comme psychanalyste et thérapeute familial. Responsable de l’Unité de thérapie familiale dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’hôpital de la Pitié Salpétrière à Paris, il est également chef de service d’ESPAS, institution consacrée entre autres aux personnes en questionnement vis-à-vis de leur sexualité. Il est l’auteur de nombreux essais sur les relations conjugales et familiales dont « La Danse du couple », « Quand la famille s’emmêle » et « Scènes de la vie conjugales », ainsi que sur les questions de genre : « Dans le Cœur des hommes », « Le Nouvel ordre sexuel ». Il a publié en 2016 « La Fabrique de la famille ». Il a participé au Laborigins sur « La rupture aux origines de l’improbable« 

Françoise Gaill

Françoise Gaill

Françoise Gaill est directeur de recherche émérite au CNRS. Spécialiste des organismes marins, Françoise Gaill s’intéresse plus particulièrement aux environnements profonds et à l’adaptation aux milieux extrêmes. Elle est actuellement conseiller scientifique de l’Institut écologie environnement du CNRS dont elle fut précédemment responsable. Elle coordonne le comité scientifique de la Plateforme Océan Climat et préside le Comité pour la recherche marine, maritime et littoral du Conseil National de la Mer et des Littoraux. Elle a participé au Laborigins sur les origines de la conscience écologique

Nardo Vicente

Nardo Vicente

Nardo Vicente est né en Espagne. Provençal d’adoption, il découvre la Méditerranée à l’âge de 8 ans dans la Rade de Marseille. C’est là que naît sa vocation pour le milieu marin et ses habitants. Il effectue toutes ses études à Marseille, réalise une thèse en Biologie Marine sur les mollusques opisthobranches à la Station Marine d’Endoume. Il pratique la plongée en apnée depuis son plus jeune âge et découvre la plongée en scaphandre autonome au début de sa carrière de chercheur. Professeur de Biologie Marine à l’université Aix-Marseille, il continue à plonger pour son travail et pour le plaisir. Il est Responsable Scientifique de l’Institut Océanographique Paul Ricard depuis 1972. Il a participé au Laborigins sur l’origine de la conscience écologique

Robert Bunet

Robert Bunet

Docteur en Biologie moléculaire et biotechnologies, Robert Bunet est chercheur à l’Institut océanographique Paul Ricard depuis 2014 où il travaille au développement de méthodes d’évaluation de l’efficacité antifouling de substances naturelles issues du milieu marin. Il s’intéresse également aux traces d’ADN laissées par les organismes dans leur environnement comme moyens de détection et de suivi de la biodiversité marine. Ses recherches antérieures ont participé à la compréhension des mécanismes de régulation de gènes impliqués dans la synthèse d’antibiotiques chez des bactéries du sol et à la production d’analogues de composés thérapeutiques par des approches de génie génétique. Il a participé au Laborigins sur l’origine de la conscience écologique

Pierre Caye

Pierre Caye

Pierre Caye, ancien élève de l’École Normale supérieure, directeur de recherche au CNRS, a consacré une part importante de ses recherches à la question de la technique à l’âge humaniste et classique. Il est aussi l’auteur d’un essai de philosophie morale : Morale et chaos. Principes d’un agir sans fondement (2008). Il a participé au Laborigins sur l’origine de la conscience écologique

Yann Brouet

Yann Brouet

Je m’appelle Yann Brouet, j’ai 29 ans, je suis né à Lagny-sur-Marne, et j’habite actuellement à Berne en Suisse. Je suis chercheur post-doctoral à l’université de Bern.
Mon cursus d’étude universitaire s’est essentiellement déroulé à l’Observatoire de Paris. Mes études englobent les sciences de la Terre, de l’environnement et des planètes, l’astrophysique et l’astronomie. Mes travaux de doctorat et de post-doctorat ciblent l’étude de la structure interne des planètes et des petits corps du système solaire à partir d’instruments de mesure opérant dans le domaine radio. Depuis très longtemps je suis également passionné par la danse et les arts martiaux, et plus précisément par les chorégraphies de combat. J’évolue depuis 2006 au sein d’un groupe de cascadeurs professionnels souvent sollicité pour le cinéma et des spectacles live, dont le nom est CASCADE.

Pascal Bernard

Pascal Bernard

Pascal Bernard est sismologue, Directeur de Recherches  à l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP). Il étudie les vibrations des grands et petits séismes pour en déduire le mode de rupture des failles. Il s’intéresse par ailleurs aux interactions mécaniques entre ces séismes et les  glissements lents épisodiques des failles, durant les périodes intersismiques. Son objectif est d’en comprendre la mécanique  de couplage et de déclenchement, et d’en prédire, de manière probabiliste, les évolutions possibles à  court et moyen terme. Ces travaux associent développements théoriques, analyse de signaux, modélisation numérique, et observation de terrain multidisciplinaire. Il est ainsi co-responsable de l’Observatoire du Rift de Corinthe en Grèce (CRLAB), et contribue à celui du Nord-Chili (IPOC). Par ailleurs, il collabore  avec l’INERIS pour progresser sur la compréhension de la sismicité induite par l’homme. Il vient de publier un livre  grand public, « Pourquoi la Terre tremble » aux éditions Belin.

Charles Réveillère

Charles Réveillère

Etudiant de Master 2 en philosophie (Ecole Normale Supérieure – Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) et en sociologie (SciencesPo Paris), il en est venu à s’intéresser aux grandes avancées scientifiques par la voie des sciences humaines et de la littérature. C’est l’étonnement philosophique de la découverte de nos origines qui l’a invité à rejoindre notre projet. Telles qu’elles nous invitent à repenser constamment notre rapport au monde, et notre inscription en son sein.

Nathalie Besson

Nathalie Besson

Je suis physicienne des particules au CEA à l’Irfu (l’institut de recherche sur les lois fondamentales de l’univers). J’ai fait ma thèse sur les neutrinos et puis je suis passée à plus massif avec d’abord le boson de Higgs au LEP puis les bosons Z et W au LHC dans l’expérience Atlas. J’enseigne aussi la relativité restreinte et la physique des particules à l’École Centrale et j’adore parler de mon sujet de prédilection et de mon métier. Sinon, je suis fan d’opéra, de théâtre et de musique classique, et de voyages !

« Je pense que les physiciens sont les Peter Pan de l’humanité. Ils ne grandissent jamais et restent toujours curieux.  » Isidor Isaac Rabi

Heinz Wismann

Heinz Wismann

Philologue et philosophe, Heinz Wismann est spécialiste d’herméneutique et d’histoire des traditions savantes. Directeur d’études à l’EHESS et ancien directeur de l’Institut protestant de recherches interdisciplinaires de Heidelberg, il a travaillé principalement sur la pensée antique (Parménide, Héraclite, Démocrite, Platon), la postérité du criticisme kantien (Humboldt, Schleiermacher, Dilthey, Cassirer, Benjamin) et sur la théorie de la connaissance historique. Il a été directeur de la collection « Passages » aux Éditions du Cerf de 1986 à 2007.

Stavros Katsanevas

Stavros Katsanevas

Physicien, professeur à l’Université Paris VII Denis Diderot, Stavros Katsanevas est directeur du laboratoire Astroparticules et Cosmologie (APC). Il a travaillé pour plusieurs expériences aux accélérateurs de Fermilab (US) et du CERN ainsi que pour  des expériences des Astroparticules. De 2002 à 2012 il fut directeur adjoint Scientifique à l’Institut National de Physique Nucléaire (IN2P3), responsable pour l’astroparticule et la cosmologie et de 2012 à 2015 président du Consortium Européen de la Physique des AstroParticules. (APPEC).

Jean-Michel Besnier

Jean-Michel Besnier

Agrégé de philosophie et docteur en sciences politiques, Jean-Michel Besnier est professeur de philosophie à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV). Il est membre du conseil scientifique de l’IHEST, du Directoire du MURS (Mouvement universel pour la responsabilité scientifique) et de la commission Littérature scientifique et technique du CNL. Spécialiste de la philosophie des technologies, ses recherches actuelles concernent principalement l’impact philosophique et éthique des sciences et des techniques sur les représentations et les imaginaires individuels et collectifs.

Il a participé au Laborigins sur le Transhumanisme aux Origines du futur