Les bosons, pour des origines co(s)miques…!

Dimanche 25 juin 2017 à 17h au Théâtre de la Reine Blanche

Il y a des physiciens qui étudient le boson de Higgs, découvert en 2012, mais il y a aussi ceux qui étudient les bosons W et Z… Il est impossible de les voir ou de les toucher, ils sont totalement invisibles et pourtant leur existence est indispensable à l’émergence de tout ce qui constitue notre Univers. Qui sont-ils ? Où se cachent-ils ? A quoi ressemblent-ils ? Comment déceler leur présence ? Telles seront les questions auxquelles tenteront de répondre avec délice la physicienne des particules, Nathalie Besson et la clown Gabrielle.

8 Emilie
9 Nathalie

Liées depuis des années par la complicité et l’amitié, Nathalie Besson et la clown Gabrielle ont accepté d’unir leurs talents et de jouer le jeu des LabOrigins en nous faisant découvrir l’univers étrange des particules élémentaires, à l’origine de notre grande histoire commune.

Biographies :

Nathalie Besson 
Je suis physicienne des particules au CEA à l’Irfu (l’institut de recherche sur les lois fondamentales de l’univers). J’ai fait ma thèse sur les neutrinos et puis je suis passée à plus massif avec d’abord le boson de Higgs au LEP puis les bosons Z et W au LHC dans l’expérience Atlas. J’enseigne aussi la relativité restreinte et la physique des particules à l’École Centrale et j’adore parler de mon sujet de prédilection et de mon métier. Sinon, je suis fan d’opéra, de théâtre et de musique classique, et de voyages !

« Je pense que les physiciens sont les Peter Pan de l’humanité. Ils ne grandissent jamais et restent toujours curieux. »  Isidor Isaac Rabi

Emilie Trasente
Après une formation de théâtre classique au cours Florent, elle découvre le clown en 2011 lors d’un stage au Samovar. C’est la révélation ! La même année elle décide de fonder La Compagnie Tout Contre pour créer des spectacles alliant humour et poésie. Elle continue sa recherche artistique autour du clown aux côtés de Catherine Germain, François Cervantes et Vincent Rouche. Elle a écrit plusieurs solo et duo avec son personnage de Gabrielle, notamment « Ivre d »infinis » mis en scène par Philippe Naud, qu’elle a présenté en 2014 au Laborigins à Enghiens les bains puis au Théâtre de la Reine Blanche. Le spectacle est en tournée à partir de la rentrée 2017, notamment pour la Fête de la science à Rambouillet et à Saclay. En parallèle, elle est professeur de théâtre et formatrice en entreprise. Partager la jubilation de la scène, développer la créativité auprès d’un public enfants ou adultes sont les deux moteurs de son activité.

« L’enfant rêveur connaît la rêverie cosmique, celle qui unit au monde. » Gaston Bachelard